Tout savoir sur la comptabilité

Qu’est-ce que la comptabilité ? Que vous vous lanciez dans la création d’entreprise ou que vous soyez un entrepreneur aguerri, vous êtes forcé de savoir répondre à cette question ! Connaître les principes de la facturation en ligne ne suffit pas pour réussir à gérer ses finances ! La comptabilité est, en effet, l’un des piliers essentiels de toutes entreprises. Elle s’assure de l’état de vos finances et sous-tend, par conséquent, l’ensemble de votre activité. Pour ce faire, elle obéit, comme la facturation, à des règles strictes. Découvrez ici un condensé d’informations pour tout savoir sur la comptabilité et réaliser toutes ses tâches sans perdre de temps !

Qu'est-ce que la comptabilité? -1

Histoire de la comptabilité

Savez-vous quelle est l’origine de la comptabilité ? Si l’on en croit l’Histoire, la comptabilité aurait été inventée avant l’écriture ! Ses prémisses remontent vraisemblablement au 4e millénaire av. J.-C. Des écrits sur papyrus ou argile ont, effectivement, été retrouvés en Egypte Antique. Ils sont la preuve que, déjà , à cette époque, il existait un réel suivi d’entrées ou de sorties d’argent.

En 1493, un moine italien, Luca Pacioli, rédige le premier livre dans ce domaine. Il démocratise ainsi la double comptabilité, déjà utilisée par de nombreux commerçants en Italie. Le principe est simple : chaque écriture devait figurer dans deux comptes distincts. Le premier servait à inscrire les débits, tandis que le deuxième référençait les créances. La tenue des comptes était déjà structurée autour de trois livres :

  • le Journal ;
  • le Grand-livre ;
  • la Balance.

La mission de la comptabilité

Aujourd’hui, quel est l’objectif de la comptabilité ? En tant que système d’organisation de l’ensemble de vos données comptables, son rôle premier est de vous fournir un point, en temps réel, sur la situation financière de votre entreprise. Grâce à elle, vous éditez vos comptes annuels et documents de synthèse obligatoires pour toute société.

Ce n’est pourtant pas son seul atout. Elle représente aussi un formidable outil de gestion et d’analyse. Du point de vue financier, elle analyse autant vos soldes intermédiaires que vos tableaux de financement. Côté gestion, elle calcule et étudie aussi précisément des coûts. Elle entre dans l’élaboration de votre plan financier prévisionnel en anticipant le résultat, grâce à des calculs. Vous l’aurez compris, elle reste la pièce maîtresse indiscutable pour vous aider à prendre des décisions concernant l’avenir de votre entreprise.

L’ensemble des données comptables s’articulent autour de 4 catégories de comptabilité différentes. Voyons tout de suite quels sont les différents types de comptabilité. 

Les différentes sortes de comptabilité

La comptabilité générale

Au terme de l’exercice comptable obligatoire, la comptabilité générale vous fournit des informations sur votre activité. Ces dernières sont réservées à l’ensemble des acteurs extérieurs à votre entreprise (clients, fournisseurs, banquier, assureur). Ce type de comptabilité enregistre toutes les opérations au fur et à mesure. Elle traite à la fois les dettes financières, les charges du personnel, le montant des impôts, les créances clients. Elle se concrétise sous la forme de trois documents :

  • le bilan comptable ;
  • le compte résultat ;
  • l’annexe.

La comptabilité analytique

Si elle ne présente aucun caractère obligatoire, il est néanmoins fortement conseillé de l’adopter. La comptabilité analytique s’occupe, en effet, de faire une analyse poussée de tous les coûts liés à votre activité. Outil de gestion par excellence, elle s’avère être votre meilleure alliée pour piloter votre entreprise de la meilleure façon qui soit.

La comptabilité de gestion

La comptabilité de gestion vous livre une base fiable et détaillée des coûts de chaque opération. Elle pronostique aussi vos exercices futurs. Elle se distingue ainsi de la comptabilité analytique en vous offrant une vision globale de votre activité.

La comptabilité nationale

La comptabilité nationale représente l’ensemble des comptes à l’échelle d’une nation. Calculée généralement sur la période d’un an, elle est éditée en prenant appui sur la comptabilité de toutes les entreprises. Avec elle, il est possible d’avoir une photo de la situation financière d’un pays à un instant donné.

Différence entre trésorerie et résultat comptable

Si les termes trésorerie et comptabilité, sont indissociables, ce sont pourtant deux éléments complètement distincts. Alors, regardons de plus près qu’est-ce que la trésorerie d’une entreprise ? Elle se matérialise par le total de l’argent dont vous disposez. Par définition, c’est donc l’ensemble des fonds que vous avez sur votre compte bancaire. Votre trésorerie représente donc une somme d’argent dont l’existence est réelle. A contrario, le résultat comptable est induit par des normes de comptabilité. Il reste donc fictif. Néanmoins, la bonne tenue de votre trésorerie entre dans la gestion de votre comptabilité.

Les principes de gestion d’une comptabilité

Vous êtes en droit d’effectuer la tenue de votre comptabilité seul, sans l’aide d’un expert-comptable. Alors, comment tenir sa comptabilité correctement ? Il convient, avant tout, de prendre connaissance de vos obligations comptables. Pour ce faire, établissez en premier un calendrier à l’année. Ce dernier regroupe tous les contrôles et déclarations auxquels vous êtes contraint de vous soumettre.

Ensuite, mettez régulièrement à jour votre comptabilité. Choisissez une fréquence journalière, hebdomadaire ou mensuelle, selon votre flux d’activité. C’est la meilleure solution pour ne pas vous perdre dans les méandres des chiffres ! Vérifiez chacune de vos écritures comptables à la lettre en les faisant correspondre avec vos relevés bancaires. Outre ces grands principes, la comptabilité présente certaines spécificités dont vous trouverez les grands axes en dessous.

Les immobilisations et leurs amortissements

Des précisions s’imposent pour le calcul particulier des biens en votre possession qui sont inhérents à votre activité. Elles sont regroupées sous le terme d’immobilisation comptable. Voyons plus précisément qu’est-ce qu’une immobilisation et une dotation ?

Les immobilisations corporelles regroupent les terrains, véhicules ou divers équipements informatiques, par exemple. Les immobilisations incorporelles concernent les frais d’établissement, les brevets, licences ou marques déposées. Dans une certaine mesure, les dépenses liées à ces deux types d’immobilisations sont déductibles de votre résultat imposable. Elles apparaissent sous la forme d’une écriture comptable particulière appelée dotation. Celle-ci fait état d’une réduction de la valeur du bien en fonction de son utilisation dans le temps.

La troisième catégorie regroupe les immobilisations financières. Elles désignent les actifs monétaires de votre entreprise. Elles ne font l’objet d’aucun amortissement.

Qu'est-ce que la comptabilité? -2

Les comptes comptables auxiliaires

Savez-vous qu’est-ce que des comptes comptables auxiliaires ? Il s’agit là de la gestion comptable qui s’adresse exclusivement aux comptes de tiers, à savoir ceux de vos fournisseurs ou clients. La comptabilité auxiliaire assume donc :

  • la vérification de la facturation en cours ;
  • les relances de factures éventuelles ;
  • les déclarations de TVA ;
  • les rapprochements bancaires ;
  • l’analyse des écritures comptables.

Les différents états comptables

Les états comptables sont des documents qui témoignent de la situation financière de votre société. Quels sont les principaux états comptables ?

  1. Le bilan comptable récapitule autant vos ressources que vos dettes. Réalisé à un instant T, il vous donne une image représentative des finances de votre entreprise.
  2. Le compte de résultat détermine, en un clin d’oeil, le bénéfice net de votre société. Il calcule, en effet, les dépenses et les revenus que vous avez contractés pendant une période donnée. Il peut être judicieux de l’utiliser pour connaître, par exemple, le montant sur lequel vous allez être imposé.
  3. Pour finir, le flux de trésorerie s’attache à réaliser le portrait de votre compte bancaire, à un moment donné.

Choisir le bon logiciel de comptabilité

En matière de comptabilité, l’organisation est le maître-mot ! Vous ne souhaitez pas sous-traiter cette tâche à un expert-comptable ? Simplifiez-vous la vie en investissant dans un logiciel de comptabilité ! Comment choisir son logiciel ou sa solution comptable ? Les logiciels les plus complets vous permettent d’automatiser tous les processus de comptabilité. Ils effectuent pour vous :

  • la facturation ;
  • la saisie complète de toutes vos opérations ;
  • la tenue de votre comptabilité et de votre trésorerie ;
  • la gestion de la paie de vos employés, si vous en avez.

Il existe sur le marché des produits ultra-performants qui vous feront gagner un temps précieux pour vous consacrer au coeur de votre métier.

Vous savez désormais l’essentiel sur la comptabilité. Si elle participe à la création de tous vos documents comptables, ce n’est pourtant pas sa seule fonction. Elle est aussi une alliée de taille pour prévoir vos investissements futurs et assurer la pérennité de votre entreprise. C’est pourquoi, il importe de mettre à jour, de façon périodique, l’ensemble de vos écritures comptables. L’utilisation d’un logiciel de comptabilité vous permet de réaliser votre travail de comptabilité facilement et sans perdre trop de temps.

Vous devriez apprécier ces autres pages :

Le logiciel de gestion pour les entrepreneurs et les TPE Solution de gestion commerciale (devis/factures), de comptabilité et de suivi de de trésorerie 

Nous connaître