Rapprochement bancaire : ce que vous devez savoir

Vous stressez lorsque vous faites les comptes de votre entreprise ? Malgré tous vos efforts pour savoir comment tenir votre comptabilité correctement, le solde de votre grand-livre ne correspond jamais à celui de votre relevé bancaire ? Les experts-comptables ont la solution que vous recherchez : ils procèdent généralement à une opération qui s’appelle le rapprochement bancaire. Simple et efficace, ce procédé vous garantit des comptes justes à tous les coups ! Alors, qu’est-ce qu’un rapprochement bancaire ? Quels sont ces avantages et comment le réaliser facilement ? Zoom sur tout ce que vous devez savoir sur cette procédure de comptabilité qui va vous simplifier énormément la vie !

Qu'est-ce qu'un rapprochement bancaire? -1

Définition du rapprochement bancaire 

Le rapprochement bancaire consiste à comparer vos écritures comptables figurant dans votre livre de comptabilité avec les différentes lignes de votre relevé bancaire. En pratique, vous contrôlez chaque ligne de votre extrait de banque en le mettant en relation avec celle du compte banque de comptabilité qui lui correspond.

Si ce procédé ne présente aucun caractère obligatoire, il reste toutefois imbattable pour percer le mystère d’un éventuel problème dans votre trésorerie. Voyez plutôt !

Les avantages du rapprochement bancaire

Il n’est pas rare que vous ayez un écart entre la date d’encaissement d’un chèque sur votre livre comptable et celle où le montant est effectif sur votre compte en banque. Quand vous réglez une facture, par exemple, vous devez enregistrer son règlement en comptabilité à la date d’émission du chèque. Pourtant, votre compte en banque sera débité plus tardivement. Les décalages sont donc très fréquents. Grâce au rapprochement bancaire, vous vous assurez rapidement de la justesse de vos documents obligatoires.

De plus, en matière de comptabilité, l’inattention ne pardonne pas ! Il est malheureusement facile de faire des erreurs ! Concrètement, vous pouvez aisément :

  • omettre de saisir des frais bancaires ou des agios;
  • oublier d’enregistrer un ou plusieurs chèques;
  • faire une ou plusieurs erreurs de saisie dans un montant.

En effectuant un pointage précis des opérations enregistrées, vous visualisez d’un seul coup d’oeil une éventuelle différence de soldes entre votre compte bancaire et votre grand-livre. Vous vérifiez ainsi rapidement l’état réel de votre trésorerie et corrigez les éventuelles erreurs.

Outre les oublis ou les problèmes de saisie, vous détectez aussi, en un éclair, les factures manquantes qui sont indispensables à la tenue d’une comptabilité sans faille.

Alors, quand effectuer un rapprochement bancaire ? Le plus sûr est de comparer vos écritures comptables et vos lignes bancaires en amont de votre bilan de clôture. Par ailleurs, en fonction de votre activité, il peut être judicieux de rapprocher vos différents enregistrements à plusieurs moments dans l’année ! N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec le lettrage de vos écritures une fois par mois ! Vous gagnerez un temps infini lors de votre exercice annuel, car vous aurez identifié à l’avance les écarts problématiques. 

Qu'est-ce qu'un rapprochement bancaire? -2

Effectuer un rapprochement bancaire facilement

Il est tout à fait possible de réaliser toutes les étapes manuellement. Dans ce cas, munissez-vous d’abord des éléments qui correspondent à la période sur laquelle vous souhaitez faire l’opération, à savoir :

  • vos relevés de compte des mois en question;
  • votre extrait de compte de banque ou votre grand-livre;
  • tous les justificatifs concernant les mouvements (factures, chèques, remise de chèques, notes de frais, etc.).

Ouvrez sur votre ordinateur une page Excel et notez en premier le solde inscrit sur votre relevé bancaire.

Faites, ensuite, en dessous un premier tableau. Il concerne tous les mouvements qui se dégagent de votre relevé de banque, mais qui ne sont pas apparents sur votre comptabilité. La ligne 1 fait apparaître le solde de votre relevé bancaire. Vous pouvez ensuite noter sur 5 colonnes :

  • la date de la transaction;
  • le libellé exact;
  • le débit;
  • le crédit;
  • les explications.

Un second tableau, comprenant les mêmes colonnes, consigne, quant à lui, les enregistrements figurant uniquement sur votre compte comptable.

En rapprochant ces deux tableaux, vous effectuez ensuite facilement le calcul des soldes théorique et réel en comptabilité. Il ne vous reste plus ensuite qu’à chiffrer la différence entre les deux.

Quelques conseils s’imposent : pointez avec la plus grande précision toutes les lignes de votre relevé de banque. Contrôlez que chaque solde ou débit est bien associé à un mouvement comptable. N’oubliez pas d’inspecter la concordance des montants à la virgule près.

Il ne faut pas se le cacher, ce travail reste fastidieux et chronophage. C’est la raison pour laquelle certains entrepreneurs décident de s’en remettre à un expert-comptable pour la gestion de cette partie administrative. Ils gagnent ainsi un temps infini et sont assurés d’avoir leurs données justes et sécurisées. Néanmoins, ils en payent le prix, car cette sous-traitance a un coût. Rassurez-vous, il existe une deuxième solution pour se délester de cette corvée avec les chiffres. Elle consiste à utiliser un logiciel spécifiquement élaboré pour la comptabilité. Découvrez en dessous ses avantages.

Le logiciel de gestion : un outil incontournable pour une conciliation bancaire sans faille

Un logiciel de trésorerie est très pratique pour réaliser un rapprochement bancaire. En premier, vous évitez les erreurs de saisie ou de lecture. Avec lui, vous ne passez plus des heures à vous arracher les cheveux sur votre comptabilité ! Vous faites l’état des lieux de vos comptes en trois clics !

Certains logiciels sont uniquement accessibles en ligne. Ainsi, non seulement vous n’avez donc même pas besoin de les installer sur votre ordinateur, mais en plus vous pouvez y accéder où que vous soyez. Parmi ces multiples outils, il existe aussi des solutions tout-en-un qui vous font à votre place. Avec eux, vous réalisez toutes vos opérations bancaires sur la même interface de façon sécurisée.

En résumé, le rapprochement bancaire est, à coup sûr, la solution pour en finir avec les écarts dans votre comptabilité ! Plus vous le ferez régulièrement, moins vous perdrez de temps sur votre bilan de fin d’année. Si vous le réalisez à l’aide d’un tableau Excel, restez surtout bien concentré ! Faites attention de ne rien oublier et ne pas faire de fautes de frappe ! Sachez toutefois que vous avez la possibilité d’investir dans un logiciel spécifique et d’automatiser ce travail qui, même simple, reste très chronophage. 

Vous devriez apprécier ces autres pages :

Le logiciel de gestion pour les entrepreneurs et les TPE Solution de gestion commerciale (devis/factures), de comptabilité et de suivi de de trésorerie 

Nous connaître