Conseils de comptabilité pour bien réussir son bilan

Avec le tableau de trésorerie, le compte de résultat et l’état de variation des capitaux propres, le bilan est l’un des états financiers qui permettent aux entreprises de tenir une bonne comptabilité et de remplir leurs obligations légales chaque fin d’année lors de la clôture de l’exercice en cours. La balance entre l’actif et le passif doit être correcte, précise, ordonnée et justifiée. Pour garantir une bonne santé financière de leur société, les entrepreneurs ont la possibilité de solliciter les services d’un expert-comptable. Certains préfèrent gérer eux-mêmes leur comptabilité pour avoir un meilleur contrôle de leur activité, et réaliser des économies loin d’être négligeables. Depuis la démocratisation de la dématérialisation des documents, les entreprises se tournent de plus en plus vers des outils en ligne pour traiter leurs factures et faire leur bilan. Tour d’horizon de ces trois voies à explorer pour réussir son bilan comptable.

Comment avoir un bon bilan comptable ?-1

Confier son bilan à un expert-comptable

Pourquoi solliciter un expert-comptable ?

Le bilan ou état de la situation financière est une photographie du patrimoine de la société en fin d’exercice. Une photographie complexe composée de plusieurs éléments distribués dans un tableau, une sorte de balance divisée en deux parties, l’actif et le passif.

Dans l’actif, on trouve notamment :

  • les immobilisations;
  • la trésorerie;
  • les créances;
  • les stocks.

La colonne du passif inclut quant à elle :

  • les capitaux propres;
  • les réserves;
  • les provisions;
  • les emprunts;
  • les découverts;
  • les dettes.

Par manque de temps, d’expertise, de sens de l’organisation ou de connaissance de la législation française en matière de comptabilité, une entreprise peut décider de demander à un professionnel qualifié de faire son bilan en lui remettant tous les documents annuels nécessaires à sa réalisation. Le recours à un expert-comptable n’est pas obligatoire. Il est cela dit fortement recommandé aux entreprises qui ne maîtrisent pas à la perfection les règles à suivre et la loi en vigueur en matière de comptabilité, et à celles qui souhaitent dédier leur temps à d’autres activités à valeur ajoutée.

Premiers contacts et devis pour comparer les experts-comptables

Tous les professionnels appliquent des tarifs différents, et les services proposés peuvent varier d’un expert à l’autre. Lors de votre première prise de contact avec les professionnels sélectionnés, faites-leur clairement part de vos besoins. Parlez de votre entreprise et de votre secteur d’activité, renseignez les particularités de l’exercice à clôturer, parlez-lui de vos ressources et la situation financière globale de votre société. Dites-lui clairement si vous désirez une vérification des comptes, ou un service plus complet. Une fois les devis reçus, assurez-vous que figurent bien toutes les informations suivantes :

  • les frais d’honoraires à régler pour vous offrir les services de l’expert-comptable;
  • la durée de la mission signée;
  • la nature de la mission;
  • les tâches comptables qu’il réalisera, et celles qui vous correspondent;
  • les indemnités de rupture si vous mettez un terme au contrat qui vous unit avant la fin de la mission;
  • la durée de préavis en cas de rupture du contrat.

Dans beaucoup de cas, l’expert-comptable se limite à  vérifier les comptes de l’entreprise. Certaines missions incluent un service plus complet. Le professionnel sollicité enregistre les stocks, les charges, les immobilisations et les provisions. Ces informations sont regroupées dans les écritures d’inventaire. Il vérifie également la balance comptable et le fameux grand livre qui renferme tous les comptes.

Les règles d’or pour bien faire son bilan soi-même

Comprendre les enjeux du bilan

Le bilan est une balance comptable qui va au-delà de l’obligation légale. Il apporte des informations précieuses à l’entreprise sur ses comptes, sa trésorerie et son activité. Certains éléments comme le besoin en fonds de roulement sont d’importants indicateurs qui aident l’entrepreneur à prendre des décisions stratégiques. Une bonne compréhension du bilan comptable passe aussi par la connaissance de termes techniques comme « actif circulant », « cut-off » et « provisions des créances douteuses ».

Respecter les étapes clés du bilan comptable

  1. Réaliser l’inventaire pour comptabiliser les stocks ou les services en cours.
  2. Procéder au cut-off des produits et des charges constatées d’avance.
  3. Identifier les produits qui seront reçus et les charges à payer lors de l’exercice suivant.
  4. Calculer le total des immobilisations et procéder à leur amortissement.
  5. Ajouter les provisions.
  6. Réviser les comptes clients et fournisseurs, les comptes de trésorerie, les comptes de produits et de charges, tous enregistrés dans le grand livre, en prenant soin de bien justifier les mouvements réalisés dans le compte de capitaux propres.
  7. Réunir tous les documents annuels et autres pièces comptables pour constituer le dossier de travail.
  8. Présenter ses comptes annuels en choisissant le type de présentation adapté à son entreprise.

Vérifier la balance entre actif et passif

Un bilan sans erreur est un bilan équilibré. Le total du passif doit toujours être égal au total de l’actif. Cette simple comparaison vous révèlera si votre calcul est correct ou incorrect. Si la balance penche d’un côté, il y a forcément une erreur. Le recours à un expert-comptable pour une vérification, même en ligne, est peut-être à envisager.

Améliorer sa vision d’entreprise avec les bilans fonctionnel et financier

Le bilan fonctionnel est une variante du bilan comptable qui donne un coup de projecteur sur la structure financière de l’entreprise. Tous les éléments du bilan classique sont repris, mais réorganisés en quatre grandes familles : exploitation, hors exploitation, financements et investissements. Les colonnes des actifs et du passif sont parfois rebaptisées emplois et ressources respectivement. Quant au bilan financier, il sert surtout à analyser la solvabilité des entreprises en mettant en avant leur capacité à régler leurs dettes avec leurs actifs.

Comment avoir un bon bilan comptable ?-2

La rapidité et la précision du logiciel de comptabilité

Les outils en ligne conçus pour dématérialiser les documents et automatiser les tâches comptables sont une très bonne alternative, la voie du milieu entre remettre la vérification des comptes de l’entreprise à un expert-comptable et faire son bilan soi-même manuellement sur Excel. Les logiciels de comptabilité incluent plusieurs fonctionnalités pour la gestion des factures, le suivi des clients et la gestion de la trésorerie. Ces solutions disposent également d’une fonction de production automatique du bilan comptable. Le bilan est calculé à partir des écritures saisies par l’utilisateur.

Vous devriez apprécier ces autres pages :

Le logiciel de gestion pour les entrepreneurs et les TPE Solution de gestion commerciale (devis/factures), de comptabilité et de suivi de de trésorerie 

Nous connaître